Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

100 jours de la junte en Guinée : Tant de belles choses en si peu de temps, selon des Guinéens !

Déjà 100 jours, le Colonel Mamadi Doumbouya et son CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement) trônent au sommet de l’Etat et dirigent la République de Guinée. De nombreux actes ont été évidemment posés durant ces cent (100) jours. Et des Guinéens reviennent sur ces actes posés par Colonel – Président de la Transition

«Après 100 jours passés à la tête de la Nation guinéenne et de nombreux actes posés particulièrement la libération des détenus politiques, la formation d’un Gouvernement de la Transition, la création de la CRIEF (Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières) pour traquer, arrêter, juger et condamner les prétendus criminels économiques et financiers ; la mise en place d’une Commission interministérielle de Récupération des biens de l’Etat  le bilan du Colonel Mamadi Doumbouya et de son CNRD est globalement positif pour ainsi dire que c’est un bon départ (et un bond en avant) par rapport au régime dictatorial précédent», souligne Mohamed Lamine Soumah, étudiant de son état avec enthousiasme.

L’ouverture du procès du massacre du 28 septembre

Mouctar Bah, Commerçant de profession, rappelle : «Le changement intervenu (au sommet de l’Etat guinéen) le dimanche 5 septembre 2021 redonne l’espoir aux Guinéens. Le CNRD est en train de réparer les injustices commisses par ses prédécesseurs notamment le Pr. Alpha Condé en libérant les détenus politiques» tout en évoquant le slogan du nouvel homme fort de la Guinée : «Le slogan du Colonel – Président est ‘’La Guinée d’abord’’ qui montre son dévouement à aider ce pays, qui a tant souffert de la corruption, du favoritisme, de l’arriviste politique … ». Même son de cloche chez Lancinet Camara : «Depuis le dimanche 5 septembre 2021, le Colonel Mamadi Doumbouya et son CNRD nous montrent combien de fois ils se sont engagés à servir la Guinée et les Guinéens tout en assainissant la République de Guinée d’où la création de la CRIEF, qui est plus que salutaire. La mise en place d’une Commission interministérielle de Récupération des biens de l’Etat … bientôt l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre». Selon nos différents interlocuteurs, de nombreux beaux actes ont été posés en si peu de temps par le Colonel – Président Mamadi Doumbouya. Tant mieux pour la Guinée et les Guinéens qui ont tant souffert de l’agissement de ses dirigeants.

Abdoulaye Baldé