Elie remet Macron à sa place : «Gardez vos félicitations deux poids, deux mesures»

6

Elie Kamano – Président du PGSD (Parti Guinéen pour la Solidarité, la Démocratie et le Développement), qui fut Directeur de Campagne du candidat Laye Souleymane Diallo à la présidentielle guinéenne du 18 octobre 2020 – était l’invité de l’émission « On refait le monde» de nos confrères de Djoma TV pour passer en revue l’actualité guinéenne notamment l’élection présidentielle, la crise post-électorale …  

«Je commence par déplorer les violences postélectorales et les cas de mort, qui ont malheureusement émaillé la présidentielle guinéenne du 18 octobre 2020,» a regretté le Directeur de Campagne de Laye Souleymane Diallo, leader et candidat du Parti de Liberté et du Progrès (PLP). Se prononçant sur la crédibilité du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020,  le président du PGSD a dit sans ambages : «Aucune élection n’a pas été crédible République de Guinée» tout en rappelant la fameuse phrase du défunt El Hadj  Omar Bongo Ondimba : «On n’organise pas les élections pour les perdre». Mieux, l’ancien artiste-musicien a ajouté que la participation de Cellou Dalein Diallo a validé cette élection présidentielle guinéenne. «Une participation qu’il a considéré comme une trahison du combat du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) tout en révélant que Lansana Kouyaté aurait ouvertement dit à Cellou: «Tu as trahi le combat du FNDC (en allant à cette élection présidentielle du 18 octobre 2020»  Répondant sur question relative sur la sortie médiatique d’Emmanuel Macron dans les colonnes de Jeune Afrique, Elie Kamano, qui se définit comme panafricaniste révolutionnaire, avait d’ores et déjà commenté cette sortie de Macron sur sa page Facebook : «Quand le démon de la Macromanie félicite l’un (Alassane Ouattara) et condamne l’autre (Alpha Condé)…. Vous (Macron) félicitez le Président Alassane Ouattara pour sa réélection après plus 80 morts dans les manifestations postélectorales et fustigez l’élection de son compagnon d’armes et de crime le président Alpha Condé où il y a eu 48 morts (…) C’est l’hôpital qui se moque … Gardez vos félicitations deux poids, deux mesures»

Hadja Fanta Touré

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.