Soninké Diané, Acteur du Développement : « Macky Sall réussira-t-il là où Me Abdoulaye Wade a échoué ?“

130

Ce lundi 21 décembre 2020, la Rédaction de Farafinainfo.com a fait réagir son invité aux faits marquants de l’actualité de la semaine écoulée en République de Guinée et dans la sous-région Actu de la Semaine en 3 Questions– Entretien…

Honorable Mamadou Sylla, Député à l’Assemblée Nationale de Guinée et est désormais reconnu comme Chef de file de l’Opposition guinéenne par Président de l’Assemblée Nationale, Honorable Amara Damaro Camara. Qu’est-ce qu’il faut attendre de ce nouveau Chef de file de l’Opposition, qui souhait travailler pour apaiser le climat politique ?

C’est un fin connaisseur du milieu politique et social du pays. L’Assemblée Nationale n’a fait que respecter la loi. Je pense qu’il pourra apporter un plus pour rapprocher les différents acteurs politiques pour instaurer un climat de confiance pouvant aboutir à un dialogue politique et surtout amener l’opposition à s’opposer autrement.

La Maison Centrale de Conakry fait parler d’elle, en mal, car les décès des détenus dans cette prison se multiplient, ce qui n’est pas bonne pour l’image du Pr. Alpha Condé, Président de la République de Guinée ?

Il faut améliorer les conditions carcérales, nos prisons doivent pas être des mouroirs. Il y’a un surpeuplement des prisons en République de Guinée, il faut améliorer les conditions sanitaires pour éviter la mort des prisonniers dans ces prisons. Qui sait le nombre de prisonniers anonymes, qui y meurent à cause des conditions sanitaires dans nos geôles ?  On en parle aujourd’hui du cas de notre regretté Roger Bamba, paix à son âme, parce que c’est un leader politique. Le ministère de la justice et le gouvernement doivent tirer des enseignements suite aux décès des détenus dans le milieu carcéral guinéen, il y va de l’image du respect des droits de l’homme dans notre pays. Nous appelons le ministre de la justice à accélérer le procès des détenus pour que les non coupables recouvrent leur liberté le plus tôt possible.

La question du troisième mandat fait débat au Sénégal et divise les Sénégalais. Pensez-vous que Macky Sall, Président du Sénégal, pourrait s’inspirer du Pr. Alpha Condé, Président de la République de Guinée et d’Alassane Ouattara, Président de Côte d’ivoire, qui ont réussi à s’offrir un troisième mandat controversé ?

C’est une question qui dépendra du peuple sénégalais. La légitimé appartient au peuple. Je pense que le peuple sénégalais est politiquement mature, pour décider d’offrir un troisième mandat ou pas Macky Sall. Macky réussira-t-il là où Me Abdoulaye Wade a échoué ? C’est difficile de prévoir en politique.

Farafinainfo.com

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.