Talibouya Aidara, Journaliste : «Est-ce que le Président Alpha Condé est prêt à faire ces sacrifices ? »

151

Ce lundi 08 février 2021, la Rédaction de Farafinainfo.com a fait réagir de l’un de ses désormais invités, Talibouya Aidatra, communicant/journaliste de son état, aux faits marquants de l’actualité de la semaine écoulée en République de Guinée et dans la sous-région Actu de la Semaine en 3 Questions– Entretien…

Le Pr. Alpha Condé, Président de la République de Guinée, qui est réélu pour un nouveau mandat de 6 ans, veut désormais « Gouverner autrement » Quelle perception faites-vous de ce slogan annonçant une gestion rigoureuse, un contrat de performance…. après dix ans au pouvoir ?

« Gouvernement autrement » est un engagement de campagne. Aujourd’hui qu’il a la confiance renouvelée des Guinéens, la balle est dans son camp. Il connait les priorités des Guinéens. Je pense qu’au-delà d’un slogan de campagne, le Président Alpha Condé fera bouger les choses au bénéfice des Guinéens, de la Guinée et de la sous-région. Toutefois, il faut préciser que « Gouverner autrement » demande beaucoup de sacrifices. Est-ce que le Président Alpha Condé est prêt à faire ces sacrifices ?

Umaru Sissoko Embalo, Président de la République de Guinée-Bissau, qui était candidat à la présidence en exercice de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a été recalé. Et le sortant Nana Akufu-Addo, Président de la République du Ghana qui a été finalement reconduit à la Présidence en exercice de la CEDEAO après moult scénarios envisagés suite à des désistements des Présidents Macky Sall du Sénégal et Faure Gnassingbé du Togo. Le Président Bissau-guinéen est-il en train de faire les frais de ses sorties peu diplomatiques ?

En observateur, je pense qu’il serait difficile pour un Président qu’il n’a pas encore fait un an d’exercice au pouvoir d’être élu Président de la plus importante de l’Afrique de l’Ouest. C’est le cas de Umaru Sissoko Embalo, Président de la République de Guinée-Bissau. Toutefois, il faut accepter que la diplomatie a ses secrets que beaucoup ne maîtrisent pas. Nana Akufu-Addo, Président de la République du Ghana à la tête de la CEDEAO, je pense que c’est une bonne chose pour l’Afrique car il est à son 2ème mandat avec bien sur une maîtrise des dossiers. Une occasion pour moi de féliciter les Présidents Nana Akufu-Addo et Macky Sall, respectivement élus à la tête de la CEDEAO et de l’Union africaine 2022-2023.

21 février 2021, le deuxième tour de la présidentielle nigérienne s’approche à grand pas pour départager les deux candidats Mohamed Bazoum & Mahamane Ousmane en lice. Vous connaissez bien le Niger et ses hommes politiques. Pouvez-vous prédire lequel de ces deux candidats va gagner cette élection présidentielle ?

Après la guerre des alliances, la bataille du Niger aura lieu et risque d’être en faveur du pouvoir sortant qui a bénéficié des soutiens du 3ème et du 4ème à savoir Seini Oumarou et Albadé Abouba. Aujourd’hui que les faiseurs de rois sont avec Bazoum, ça ne sera pas facile pour Mahamane Ousmane. Je pense que le pouvoir est plus à la portée de Mohamed Bazoum. Toutefois, le soutien du Front patriotique qui regroupe 10 partis politiques au Président Mahamane Ousmane pourrait être un coup fatal pour Mohamed Bazoum s’il ne  revoit pas sa stratégie de campagne.

Rédaction de Farafinainfo.com

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.