Investiture du Président Bazoum : Le Président Issoufou s’en va avec les honneurs !

31

Ce vendredi 2 avril 2021, Mahamadou Issoufou, le désormais ancien Président de la République du Niger, qui a été investi samedi 2 avril 2016 pour un deuxième mandat de cinq ans, s’en va avec les honneurs après deux mandats consécutifs de cinq (5) ans. De ce fait, il est devenu le tout premier Président nigérien démocratiquement élu à transmettre démocratiquement le pouvoir à son successeur élu.

Evidemment, il a atteint son objectif et il en tire une grande fierté. La preuve entre les lignes de sa déclaration rapportée par nos confrères de l’APF en ces termes: «Je suis fier  d’être le 1er Président démocratiquement élu de notre histoire à transmettre le pouvoir». Et en ce jour de l’investiture  de Mohamed Bazoum, Président élu de la République du Niger, Mahamadou Issoufou va quitter le Palais de la République du Niger avec tous les honneurs.

Issoufou célébré par le personnel de la présidence

Ce jeudi 1er avril 2021, Mahamadou Issoufou, qui est en train de vivre ses derniers du Président de la République au Palais, a été célébré par ses désormais anciens collaborateurs. «Au-delà du peuple nigérien, c’est le monde entier qui vous honore aujourd’hui à travers les multiples récompenses qui vous ont été décernées notamment le Prix Mo Ibrahim», a dit Foumakoye Gado, le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet par intérim du Président de la République, louant «les qualités intrinsèques d’Homme d’Etat» de SEM Issoufou Mahamadou, notamment «son attachement aux valeurs du travail et du mérite et son sens élevé de l’intérêt général.»

Mahamadou a-t-il tenu ses promesses électorales ?

Dans son discours d’investiture, Mahamadou Issoufou avait promis de lutter contre le terrorisme tout en laissant entendre: «Le terrorisme, c’est le mal absolu. Tant qu’on n’a pas éradiqué le terrorisme au Nord-Mali et mis fin au chaos en Libye, il est vain de pouvoir dormi en paix», mais le Niger continue encore et toujours d’être frappé par les terroristes pour ne pas paraphraser nos confrères du Point: «Le Niger débordé par le terrorisme djihadiste» Qu’a cela ne tienne, Mahamadou Issoufou a tenu sa promesse de ne pas s’octroyer un troisième mandat à la tête du Niger et va incessamment transmettre le pouvoir à son successeur Mohamed Bazoum, Président élu du Niger, qui prêtera serment ce vendredi 2 avril 2021.     

El Madios Ben Chérif

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.