Décès du journaliste Ely Abdellah : Une pluie d’hommage pour une belle plume, humaniste !

66

Ce dimanche 9 mai 2021, le doyen Ely Abdellah est décédé au Maroc, où il était parti pour se faire soigner depuis des jours. Sa mort est une grande perte pour la presse mauritanienne et africaine. Cet homme qui a contribué à la formation de très nombreux professionnels de la communication. Et depuis l’annonce du décès de cette belle plume, humaniste, les journalistes pleurent leur frère et confrère Ely Ould Abdellah…. 

«J’appréciai aussi son honnêteté intellectuelle, la grandeur de son âme… »

Ely Ould Abdalla n’est plus. Il est parti en ce 27 Ramadhan à l’aube, comme pour nous prier de ne jamais l’oublier.

Je le connus vraiment au début des années 1990, grâce à Ahmed Ould Moustapha, notre ami commun ; à qui je présente les mêmes condoléances qu’à Fatma et aux enfants.

J’eus tout de suite à apprécier sa belle plume, ses analyses pertinentes et l’intelligence avec laquelle il savait traduire un texte. Il trouvait toujours le mot juste et la formule convenable pour faire glisser le sens d’une langue vers l’autre.

J’appréciai aussi son honnêteté intellectuelle, la grandeur de son âme et la bonté qui habitait en lui, comme certains vices habitent chez d’autres gens.

Qu’Allah l’accueille en Son Saint Paradis.

Inna li Llahi wa inna ileyhi rajioune.

Par Idoumou Mohamed Lemine Abass

                                  JOUR DE DEUIL POUR LA PRESSE MAURITANIENNE AVEC LA DISPARITION DU JOURNALISTE ELY ABDELLAH

Jour de deuil pour la presse mauritanienne avec la disparition du journaliste Ely AbdellahLe journaliste Ely Abdellah est mort dimanche, a appris Cridem de sources proches de la famille du défunt.

C’est la consternation ce dimanche 9 mai dans le milieu de la presse mauritanienne après la mort du journaliste Abdellah à Rabat, au Maroc, où il se faisait soigner à la suite d’une maladie qui l’avait terrassé depuis plusieurs semaines.

À l’annonce de son décès, les hommages se sont multipliés de la part de journalistes, d’ex- collègues ou d’amis qui ont salué la mémoire d’un homme qui ne foulait pas aux pieds la déontologie et l’éthique de son métier. « Il était parmi les meilleurs journalistes mauritaniens et les plus professionnels », a dit Ahmed Salem Boukhary, journaliste, producteur et correspondant de la chaine qatarie Al-Jazeera en Mauritanie.

Interprète, formateur et traducteur, Ely Abdellah est diplômé de l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI) de l’Université de Tunis. Chroniqueur pour de nombreuses parutions de la place ces dernières années, son aventure dans le métier avait débuté au journal gouvernemental Chaab (Horizons) où il a fait une bonne partie de sa carrière.

Babacar Baye Ndiaye, journaliste et webmaster du premier portail francophone mauritanien, Cridem, qui était également une tribune pour l’illustre défunt, témoigne : « Il a été notre formateur à l’Ecole Nationale d’Administration, du Journalisme et de la Magistrature (ENAJM). Sa personnalité se confondait avec le métier qu’il aimait tant. Sa carrière a de quoi inspirer. Nous gardons de lui le souvenir d’un homme rigoureux et méticuleux qui ne s’entourait pas de limites pour remettre en cause notre travail journalistique. C’est une grande perte pour le journalisme». إِنَّا لِلَّٰهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ

Par Isselkha Idoumou Ivly Pour Cridem

                                   «La presse mauritanienne est en deuil»

 Je viens d’apprendre la triste nouvelle, du décès de mon professeur, le doyen Ely Abdellah qui était aussi comme un oncle maternel pour moi car il est du Trarza .

En cette douloureuse occasion, je présente mes sincères condoléances à le Ehel Abdallah à Nouakchott, a Rosso et à Mederdra, ainsi qu’à tous les confrères de l’AMI, la Radio, de la télévision mais aussi a ceux de l’UPF Mauritanie car fait partie des membres fondateurs. La presse mauritanienne est en deuil mais aussi la presse francophone mauritanienne vient de perdre une de ses belles plumes et un professionnel des médias exceptionnel.

INA LILLAH WA INA ILEYHI RAJIOUN !!!

Par Mairya Traoré

                         «…un grand professionnel, un homme pétri de grandes valeurs humaines.»

Traduction de l’arabe en français

 Je suis très attristé par le décès de mon grand frère et doyen, l’éminent journaliste Ely ould Abdallah. Le défunt était un grand professionnel, un homme pétri de grandes valeurs humaines. Un journaliste qui a honoré le métier combien noble et ingrat de journalisme .Mes condoléances émues à sa famille, à la presse nationale et à l’ensemble du personnel de l’agence mauritanienne de presse.

Je suis triste de la mort de mon frère aîné, le doyen, le journaliste distingué, le défunt Ali Oul Le défunt était un professionnel et un homme qui a rassemblé toutes les bonnes qualités d’une création fine, équilibrée et confortable. Son exercice de journaliste était honorable pour une profession ingrate et fatigante. J ‘adresse mes sincères condoléances à sa famille et à la presse nationale en général et en particulier à l’agence nationale de presse, dont le défunt était l’un de ses principaux employés

Je suis très attristé par le décès de mon grand frère et doyen, l’éminent journaliste Ely ould Abdallah. Le défunt était un grand professionnel, un homme pétri de grandes valeurs humaines. Un journaliste qui a honoré le métier combien noble et ingrat de journalisme .Mes condoléances émues à sa famille, à la presse nationale et à l’ensemble du personnel de l’agence mauritanienne de presse.

Par Moussa Khairy

                                              «Il était pour moi un grand frère avant d’être un formateur … »

La plume du défunt Ely Ould Abdalla qui s’est éteint ce dimanche se caractérise par un style joli, simple et attractif. Cette lettre en est la preuve. رحمه الله رحمة واسعة وأسكنه فسيح جناته.

Il était pour moi un grand frère avant d’être un formateur et chef d’équipe.

Nous appartenons à Dieu et à lui nous retournons. Que Dieu ait pitié de l’âme du fils d’Abdullah, priez pour lui avec miséricorde et pardon. Il était parmi les meilleurs journalistes mauritaniens et les plus professionnels.

Par Ahmed Salem Boukhary

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.