Portrait – El Ghassem Ould Bellali, un maire volontaire et visionnaire !

100

Entre le député-maire et «sa» ville de Nouadhibou, c’est une histoire d’amour ! Une très belle histoire d’amour qui dure et perdure depuis des années : c’est l’histoire d’un maire amoureux de sa ville depuis sa tendre enfance. El Ghassen Ould Bellali est arrivé à la tête de la ville un peu par hasard, disons grâce à un coup de pouce du destin. Coup de projecteur sur quelques belles actions de l’édile de la capitale économique de la République Islamique de Mauritanie, qui est au service de ses concitoyens électeurs. Portrait d’un humaniste engagé …

Un coup de pouce du destin

Monsieur le Maire de Nouadhibou, qui avait vraiment du mal à s’entendre avec l’Etat mauritanien, est poussé vers la sortie après trois (3) ans à la tête de la commune. El Ghassem Ould Bellali, qui n’était que l’Adjoint au Maire en 1996, est appelé à la rescousse et installé dans le fauteuil du Maire partant. Depuis cette année-là, la belle histoire d’El Ghassem Ould Bellali à la mairie de Nouadhibou continue de plus belle. Les années passent et, le Maire Bellali se surpasse pour servir ses électeurs stéphanois. Ne disait-il Dénis Diderot: «Il n’y a que les passions et les grandes passions qui puissent élever l’âme aux grandes choses».

Que des réalisations prioritaires à son actif

A son installation dans le fauteuil du maire, «la ville de Nouadhibou n’avait pas de structure de santé. Il fallait toujours évacuer les malades par avion vers Nouakchott (parce qu’il n’y avait pas encore de route reliant Nouadhibou à Nouakchott). Si le malade, n’avait pas les moyens, pouvait mourir de cette maladie pour ne pas dire que sa mort était (presque) programmée en tombant malade», a souligné Mohamed Mahmoud Ould Dah, Directeur des Affaires sociales à la Mairie de Nouadhibou, mais El Ghassem Ould Bellali n’est pas resté sans rien faire. «Trouver une solution à ce problème sanitaire lui tenant à cœur, Ould Bellali a fait venir un médecin ukrainien (Pavel, qui est toujours à Nouadhibou, un chirurgien et deux spécialistes espagnols (une pédiatre et un gynécologue). Puis, il a paraphé un accord de partenariat d’évacuation sanitaire et de soins avec les autorités du Royaume d’Espagne. Et la mairie prenait gracieusement en charge les malades», a-t-il révélé notre interlocuteur. Le maire ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a poursuivi ses activités pour le bien-être de ses concitoyens: les réfections des écoles et des mosquées, et chaque école était dotée d’une cantine scolaire sans oublier l’assainissement de la ville. Cet immense travail a été accompli en deux (2) ans, seulement.

Témoignage de Moulaye Ould Jidou, Chargé de Mission de l’enseignement pré-scolaire et secondaire à la maire de Nouadhibou

 

Remettre la commune sur de bons rails

Apolitique, El Ghassem Ould Bellali, qui ne voudrait pas désespérément assister à la détérioration des bâtiments communaux et autres services de la ville de Nouadhibou si chère à son cœur, s’est présenté aux élections législatives et communales en septembre 2018 sous les couleurs du parti El Karama. Et il est revenu aux affaires communales se faisait élire député-maire. Autant dire que le désormais député-maire de Nouadhibou a fait d’une pierre, deux coups pour pouvoir poursuivre ses œuvres salvatrices à la tête de la commune de Nouadhibou, la capitale économique de la République Islamique de Mauritanie. «Monsieur le Maire de Nouadhibou s’est attelé à remettre la commune sur les rails dès son arrivée: assainir sa gestion, entretenir les bâtiments communaux, entretenir le matériel informatique et des appareils médicaux, la maintenance du parc automobile, le référencement des équipements dans toutes les directions a été effectué. Le personnel d’encadrement, lui, a bénéficié soit d’un reclassement, soit d’une prime d’encouragement. Une augmentation importante des salaires du personnel temporaire a été faite. Les salaires du personnel sont régulièrement payés sans retard. Les règlements des décomptes définitifs des droits des retraites ont été effectués. Les différentes actions éducatives, sociales, culturelles et sportives sont bien évidemment soutenues et encouragées par la mairie. Mieux, la mairie est en train de réfectionner et d’équiper en matériel scolaire toutes les écoles y compris les jardins d’enfants de Nouadhibou et envisage de réintroduire les cantines scolaires au profit des enfants issus des familles démunies», a énuméré le Directeur des Affaires sociales.

Les partenaires mis à contribution

Les partenaires – mauritaniens et étrangers – ont été mis à contribution par la mairie dans le cadre  du développement. de la ville. Le Cabinet Gran Canari et l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou ont répondu favorablement à la requête de la mairie prenant en charge une partie importante de ses engagements.  La commune procède à la distribution gratuite de fournitures scolaires à «près de 3.000 élèves» dans les quartiers populaires. Les autorités communales ont aussi procédé à l’électrification de 50 mosquées  en énergie solaire. «Dans le cadre d’une assistance permanente: 177 mosquées et 233 mahadras reçoivent une subvention d’un montant de 6663507,70 MRO. La réparation générale du local des pompes funèbres, en particulier la salle de traitement des personnes décédées. Il y a eu également la rénovation et l’équipement du centre municipal, la formation en langue chinoise se poursuit avec la sortie de 9 étudiants. Et ce centre dispose une bibliothèque, qui contient plus de 2.000 livres. Elle est ouverte tous les jours», a dit et redit sans cesse le Directeur des Affaires sociales égrenant le chapelet d’autres réalisations. «Toujours dans le souci de prévenir le risque du basculement de la population notamment les jeunes gens dans la précarité et le désespoir avec les conséquences, qui en découlent;  la commune a amorcé des contacts avec des experts espagnols pour le rayonnement des sports dans la commune. Et ces derniers ont déjà visité la ville de Nouadhibou et rencontré les acteurs sportifs. Des équipements sportifs ont été distribués aux clubs de sport et aux écoles des sourds-muets», a-t-il révélé tout en évoquant des précautions prises par la mairie: «La commune verse régulièrement la subvention mensuelle à la protection civile dans sa lutte contre les catastrophes naturelles.»

Témoignage de Djenaba Sall, sage-femme au Centre de santé de la commune

 

Des gestes humanitaires de la mairie à gogo

El Ghassem Ould Bellali aime la ville de Nouadhibou et ses concitoyens stéphanois. Il ne cesse de se battre pour le bien-être mental et physique de ces derniers, qui n’a pas de prix à ses yeux. Autant crier et écrire que c’est une priorité pour le premier citoyen de la ville. «Avant de donner plus davantage de détails sur les activités menées dans les centres de santé, il importe d’informer de la visite du désormais ancien Ministre de la Santé dans les structures sanitaires municipales. Au cours de cette visité, le Ministre de la Santé a apprécié la qualité et l’entretien des équipements ainsi que la perfection des prestations fournies. Durant son séjour, le Ministre a informé des nouvelles décisions prises par son département au sujet de la santé des citoyens. Dans le cadre des actions visant à accélérer la riposte au VIH et au SIDA de la ville de Nouadhibou, la commune a signé avec le Secrétariat Exécutif National de la Lutte Contre le SIDA (SENLS), une convention de collaboration exécutée par son structure chargée de la prévention et de la transmission mère-enfant. Une autre convention a été signée avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et la formation des agents de la commune. Ces agents se chargeront du traitement des dossiers entre les différentes structures sanitaires communales et les services de la CNAM. Une campagne de consultation sur la santé reproductive de la femme a été organisée en partenariat avec l’OIM/NOUADHIBOU», a indiqué Mohamed Mahmoud Ould Dah avant d’appuyer : «Concernant la riposte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, il est très important de préciser que la commune a entrepris plusieurs actions entre autres la formation de deux infirmiers dans ce domaine particulier. Une large campagne de sensibilisation, par les éléments de la mairie, qui avaient reçu auparavant à cet effet, a couvert toute la ville, surtout les points des grandes concentrations tels que les marchés, les ports, les garages, les carrefours et autres lieux de regroupement. Dans le cadre des efforts déployés pour atténuer les conséquences des mesures pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19, la commune a octroyé des aides financières aux couches les plus vulnérables dans cette conjoncture singulière : 183 imams de mosquées et cheikhs de mahadras ont bénéficié chacun d’un montant de 10.000 MRO ; 430 handicapés ont reçu chacun 5.000 MRO. Et des dons de produits alimentaires d’une valeur de 20.000 MRO par famille. 148 familles organisées au sein de 3 pôles de développement de la commune. 24 familles des parents d’élèves de l’école des sourds-muets de Nouadhibou. De plus, un geste important et particulier à l’ensemble des malades, qui souffrent d’insuffisance rénale. Ce geste a été fait sur la base de la liste de 26 patients fournie par la structure de traitement, dénommé l’hémodialyse : chaque patient a bénéficié d’une somme de 20.000 MRO. Il faut rappeler que l’ambulance de la commune a effectué cinq (5) évacuations sanitaires prises en charge totalement par la commune. L’OIM (Organisation internationale des migrants) a récemment fait un important don de matériel chirurgical. L’ONG espagnole ACADEHU a organisé des missions médicales pluridisciplinaires. Ces missions médicales ont séjourné à Nouadhibou et offert des consultations et soins gratuits dans le domaine : urologie, pédiatrie, dermatologie, pneumologie et gastrologie durant  une période de 20 jours. Cette même ONG poursuit l’équipement des Centres de santé en radiologie médicale, échographie et autres. Dans ce cadre la livraison d’une unité d’ophtalmologie est en cours»

Témoignage d‘Abdoulaye Ndiaye, Directeur de l’école primaire Bagdad

 

 Lala Aïcha Housseine Camara

 

Facebook Comments
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.