Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

3 Questions à … Safiatou Barry, entrepreneure : «Saviez-vous que la galère est une bonne conseillère ? »

Traversant une période difficile, Safiatou Barry ne n’est pas du tout laissée abattre et a mis à profit cette période pour réfléchir sur elle-même. Elle en parle dans cet entretien en se prêtant au jeu des 3 Questions de Farafinainfo.com 

Présentez-vous aux lecteurs du site panafricain d’informations générales, Farafinainfo.com ?

Je m’appelle Saifiatou Barry, «Miss» pour les intimes. Je suis diplômée en Gestion hôtelière et Touristique de l’Ecole Supérieure du Tourisme et de l’Hôtelière de Conakry. Je suis fondatrice et gestionnaire de Safia & Oumé Création (SOC)

Comment avez-vous eu l’esprit d’entreprise ?

Je suis partie d’un constat, souvent la main qui donne est celle qui ordonne. Et c’est celle qui reçoit est toujours dominée par la première au point de n’être pas capable de décider. Le second aspect, c’est l’emploi des jeunes devient de plus en rare. Et celui de la jeune fille souvent conditionné par le don de leur corps, parfois sans succès. Vu cela, j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat.

Saviez-vous que la galère est un bon conseiller ? Elle pousse l’individu à réfléchir sur lui-même, donc à entreprendre, à moins qu’on soit paresseux et qu’on ne veut rien faire.  L’idée d’entreprendre m’est venue dans un contexte extrêmement difficile donc, j’ai beaucoup pense à ce que je pourrais entreprendre. C’est ainsi que j’ai commencé à vendre les bonbons pour arriver jusqu’à la vente du textile guinéen. Et j’ai bien  d’autres ambitions que je voudrais bien réaliser Inch’Allah.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et surmontées ?   

Nous rencontrons de grandes difficultés : elles commencent par la collecte de fonds, ensuite la confection des logos et emballages. A cela s’ajoute la pandémie de la Covid-19, qui a malheureusement affecté la rentabilité de notre activité

Propos recueillis par El Mdios Ben Cherif