Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Coup d’Etat en Guinée : Le Cardinal Robert Sarah écrit au Président du CNRD et évoque le renouvellement de la classe politique

Mine de rien, le renouvellement de la classe politique guinéenne est en train d’être imposé par des hommes, femmes et jeunes comme étant leur préoccupation majeure pendant la transition, qui s’annonce bientôt sous les auspices du Colonel Mamady Doumbouya, Président du CNRD (Comité National pour le Rassemblement et le Développement)

Heureusement face aux politiques, le Colonel Mamady Doumbouya les a regardés droit dans les yeux pour leur dire que les uns et les autres devraient «tirer les leçons de leurs erreurs». Et depuis, le discours fort du nouvel homme fort de la République de Guinée, des voix ne cessent de lever pour demander le renouvellement de la classe politique. La dernière en date est celle du Cardinal Robert Sarah, une voix écouté, respectée et sollicitée.

En effet, le Cardinal Robert Sarah a pris sa plume et écrit au Colonel Mamady Doumbouya : ««Pour le bien de la Guinée, travaillez de toutes vos énergies à renouveler la classe politique. Ne permettez plus que les leaders politiques abusent de notre peuple et le manipulent au gré de leurs intérêts égoïstes. Il faut pour notre Pays une nouvelle génération de leaders politiques qui aiment leur pays et leurs concitoyens et unissent leurs forces pour la paix, l’unité et le développement des Guinéens, au lieu de les inciter à se haïr et à s’entretuer. Que les leaders politiques guinéens qui ont opposé les ethnies et les régions les unes contre les autres et ont cloisonné les Guinéens en partis politiques pour les dresser les uns contre les autres arrêtent cette pratique diabolique qui paralyse et détruit le Pays.»

Des voix dissonantes

 Des hommes politiques, Alhoussein Makanéra Kaké et Aliou Bah, ont laissé entendre que le renouvellement de la classe politique ne se décrète pas. «On ne renouvelle une classe politique que par des élections libres, transparentes et inclusives. Alors un acteur politique sérieux travaille à convaincre l’électorat sur la pertinence de ses projets. Ainsi la compétition fera le reste», a écrit Aliou Bah, le président du Model sur sa page facebook

Hadja Fanta Touré