Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Echec au CEE: « Les enfants du Colonel Doumbouya étudient où ? » (Fonikè Menguè)

Beaucoup d’observateurs m’informent que c’est beaucoup plus les élèves du public qui ont échoué à l’examen d’entrée en 7e année.

Cela fait partie de la réalité guinéenne si on sait que les enfants des autorités guinéennes en général et particulièrement ceux de l’éducation étudient pour la plupart à l’étranger et ceux qui ont leurs enfants parmi ces autorités qui étudient en Guinée, aucun n’étudie dans une école publique. Tous sont dans les écoles privées.

On va faire un petit exercice de question réponse:

1- les enfants du colonel Doumbouya étudient où ?

2- les enfants des membres du CNRD étudient où ?

2- ceux de ses ministres et fonctionnaires étudient où ? 1ere bonne réponse, un cadeau.

Je souhaite continuer cet exercice mais je vais me limiter à cette autre question:

Lorsque les autorités guinéennes (président et ministres sans oublier leurs proches et particulièrement le ministre de la santé, directeurs d’hôpitaux et certains médecins, lorsqu’ils tombent malades, où vont-ils pour se faire soigner, tous à l’étranger n’est-ce pas?

Je pense que les autorités guinéennes et ça depuis relativement toujours ne se soucient pas trop de l’avenir de la jeunesse guinéenne. Il y’a tellement d’égoïsme et de mauvaise foi que tous leur souci, c’est comment préparer l’avenir de leurs propres enfants. Les autres enfants sont laissés pour compte.

L’Education publique guinéenne, c’est toujours tirer le diable par la queue car, L’Etat Guinéen a presque toujours été absent.

Quand on parle de refondation ou réforme du système éducatif ou voire même rectification institutionnelle, ça ne doit pas être que des simples discours, mais les actes. Sinon si c’est discours, nous en avons trop entendu, maintenant nous voulons du concret ou rien car, le verbiage n’a jamais développé un pays.

Signé par Foniké Menguè.