Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée : 63 ans après l’indépendance, quel héritage du Capitaine Chef de l’Etat Moussa Dadis Camara ?

Dossier – Célébration de l’indépendance de la Guinée – Le 23 décembre 2008, le Capitaine Moussa Dadis Camara et sa junte militaire regroupée sous la bannière du CNDD (Conseil National pour la Démocratie et le Développement) se sont emparés du pouvoir en République de Guinée dès l’annonce du décès du Général Président Lansana Conté. Un pouvoir qu’il a exercé effectivement durant une année ou presque. Notre reporter est allé à la rencontre des Guinéens. Et ces derniers jugent son bilan…

Reportage de Abdoulaye Baldé

Eddy Koïvogui, étudiant de son état, affirme avec véhémence que « le bilan du CNDD,  bien sûr avant la tragédie du 28 septembre, est positif ». «La prise du pouvoir par le CNDD a annoncé une nouvelle ère et fait renaitre l’espoir chez les Guinéens, parce que la Guinée était en train de s’enfoncer dangereusement dans une crise sociopolitique mais aussi institutionnelle. Le Capitaine Moussa Dadis Camara avait l’intention de travailler et a fait plein de réalisations. Il a mis plusieurs forages à la disposition de la population  pour aider la SEG (Société des Eaux de Guinée) à remédier à la pénurie  d’eau. Il a construit des toilettes publiques, des camps militaires, … les prix des denrées alimentaires ont baissé sur les marchés »,  s’est-il confié

Dadis Show

Cet étudiant n’a pas manqué de souligner : «Dès 20 heures, les Guinéens se donnaient rendez-vous devant leur poste téléviseur pour regarder le Président Dadis à la télévision nationale. Les uns et les autres croyaient en lui. Ils voyaient en lui cette qualité de bon dirigeant. Dadis voudrait développer la Guinée. Plus de dix (10 ) ans d’exil, (forcé au Burkina Faso) nous n’avons jamais entendu parler de tentative de quoi que ce soit venant de lui. Sur ce, je souhaite une joyeuse fête de l’indépendance à tous les Guinéens».  Comme Eddy, Mariam Baldé ne tarit pas d’éloges sur l’ancien Chef de l’Etat. «Il me semble que l’héritage du Président Dadis Camara reste visible dans tous les domaines. C’est un Monsieur à qui tout le monde reconnaît la véracité de ses propos. Et nous savons que pour développer quelconque nation, il faut forcément un homme véridique», a –t-elle rappelé avant de souhaiter une joyeuse fête de l’indépendance aux Guinéens d’ici et d’ailleurs en ces termes : «Dadis Camara souhaitait un développement durable pour la Guinée. Il suffit juste de revoir ses déclarations prononcées et décisions prises. Ainsi, je profite de cette occasion pour souhaiter une joyeuses fête de l’indépendance aux Guinéens d’ici et d’ailleurs»

«Dadis était venu au bon moment»

L’ingénieur Abdoulaye Diallo ne fait pas dans la dentelle et déclare sans ambages : «Le Capitaine Moussa Dadis Camara était venu au bon moment tout comme le Colonel Mamadi Doumbouya. Dadis est et restera dans le cœur des Guinéens. Il avait l’ambition de mettre fin aux problèmes de la Guinée. Ses actions sont vérifiables. Des fonctionnaires, des personnes âgées sont allés à la Mecque. La construction des infrastructures routières et autres… » Et de souhaiter : «Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous. Ensemble pour aller de l’avant».

Abdoulaye Baldé