Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée : Baffoé s’en va sans être affecté, Malick Koné promet : «J’assumerai ma mission avec sérieux … »

Conakry, le 10 novembre 2021, le Commissaire Abdoul Malick Koné, qui a été nommé Directeur Général de la Police Nationale ce mardi 09 novembre, a pris ses nouvelles fonctions en tant que DG de la Police Nationale de la République de Guinée en remplacement de l’Inspecteur Général Ansoumane 2 Camara alias Baffoé.

Ce dernier- qui a gravi tous les échelons en portant tous les grades de la Police Nationale, du Sous-brigadier à l’Inspecteur Général- n’est vraiment pas du tout triste de prendre sa retraite du moins c’est ce qu’il a laissé entendre : «…Je vous exhorte d’accompagner le CNRD… quant à moi, je pars grandi (…) Vous pouvez compter sur moi, c’est rare d’avoir cet âge, ce grade et d’aller à la retraite». L’ancien  DG de la Police Nationale de rappeler son riche parcours. «J’ai commencé au garde de Sous-brigadier, et du Sous-brigadier au grade de l’Inspecteur Général, j’ai porté tous ces grades-là».  Et ce nouveau retraité fier de sa riche carrière au sein de la police guinéenne de lancer des piques à ses détracteurs : «Si certains pensent que je suis affecté, je suis dérangé, je vous mets en garde et je vous dis de ne pas vous inquiéter. Je suis déjà préparé. Parce que quand t’es déjà Directeur Général de la Police Nationale, Inspecteur Général de Police, même si c’était le Prof Alpha Condé qui m’avait enlevé, je ne pouvais plus revenir parmi vous (…) Depuis que j’ai été nommé et j’ai pris service ici, je me suis évertué  à préparer mon départ». Il n’a pas manqué de remercier ses désormais collaborateurs pour leur engagement sous ses ordres, de féliciter, le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition,  Président du CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement), …

«… une mission difficile, certes, mais le défi est à relever…»

Dans son discours de circonstance, le Commissaire Abdoul Malick Koné, DG de la Police Nationale, a rappelé la difficulté de sa mission, mais pas impossible : «… c’est une mission difficile, certes, mais le défi est à relever pour honorer la confiance de Monsieur le Président de la République de Guinée, le  Colonel Mamadi Doumbouya à mon égard et pour réaliser ses nouvelles orientations fixées par le Président de la République, qui est en train de tout mettre en œuvre pour nous sortir de l’ornière insécuritaire… je m’adresse à vous en vous rassurant que ma nomination sera entièrement dévouée à l’institution policière ainsi qu’à la sécurité de nos concitoyens. En m’efforçant d’être homme de rigueur, respecter la loi (…) j’assumerai ma mission avec sérieux et honnêteté pour l’institution… »

Hadja Fanta Touré