Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée : Baisse des tarifs de téléphonie mobile, avis croisés des Guinéens !

La Direction Générale de l »ARPT (Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) a annoncé  la réduction des tarifs de communication en ces termes : « L’ARPT informe l’ensemble des consommateurs des mesures ci-dessous en faveur de la réduction des tarifs de communication des services de téléphonie mobile en République de Guinée ». Notre reporter est allé à la rencontre des Guinéens. Et ces derniers se prononcent …

Mariatou Bah, étudiante : «Les Guinéens ont accueilli la diminution des tarifs des appels téléphoniques avec beaucoup de joie. Personnellement, j’avoue que le gaspillage était énorme. Certaines personnes pourraient dépenser jusqu’à 100.000 Francs Guinéens par jour, achetant des unités.  D’autres personnes, y compris les étudiants, qui sont obligés de faire des recherches sur le net, ne peuvent pas du tout débourser un tel montant, vu leur revenu mensuel. Car je pense qu’il faut d’abord penser comment se nourrir, avant de penser à échanger au téléphone».

Alpha Oumar Barry, étudiant en Sociologie: «La diminution des tarifs est un acte salutaire. Sachant lue  connaissant la situation financière cde la population est déplorable; sans oublier que la plupart des jeunes gens, qui se connectent, sont au chômage. Avec Organe Guinée, surtout ! Quand j’appelle mes crédits ne durent pas du tout. Je trouvais cela est vraiment triste. Ensuite, tu paies un pass internet à 1000 Francs Guinéens, dans l’intervalle d’une minute, on te dit que ton pass internet est  fini (expiré). C’est une façon d’arnaquer les gens sous une forme implicite».   

 

Lamarana Diallo, étudiante : «Quand, j’ai reçu le message d’Orange hier (mardi), j’étais au comble. Car c’était trop pour certains. Néanmoins c’est un bon début ! De 11 à 09 Francs Guinéens, la facturation de la seconde, c’est beaucoup, mais il faut toujours essayer revoir surtout comment améliorer ce domaine».

Adama Sacko, diplômé : « (La diminution de la tarification, ndrl), c’est extrêmement salutaire, très bien pour (pour les consommateurs), car aujourd’hui, nous passons beaucoup de temps au téléphone, et si en retour, on nous facture énormément, c’est décourageant quand même. En tant qu’utilisateur, je suis satisfait de cette décision. Avant je ne consommais que 5.000 Francs Guinéens d’unités par jour, mais après l’augmentation, il n’arrivait de consommer jusqu’à 15.000 Francs Guinéens pendant une journée. Si on n’a pas un travail décent, c’est impossible de supporter un tel frais».  

Alpha Koumbassa Bah, étudiant : «Je suis content de la diminution de la tarification. Je crois que tout le monde devrait se réjouir de cette nouvelle. La facturation était trop. Ceux qui utilisent le réseau Orange Guinée peuvent en témoigner. En plus, ils avaient annulé toutes les formes de bonus offertes aux consommateurs sans oublier s’il y’a des bonus les gens peuvent passer plus de temps au téléphone sans avoir à se soucier de quoi que ce soit». 

Karamo Kanté, diplômé : «La réduction du coût des appels téléphoniques reste une satisfaction pour la population guinéenne. Le fait que le coût de la seconde de 11 à 09 Francs Guinéens, est un acte intéressant, il faut le reconnaître. Cependant, j’aimerais qu’on ramène le coût initial, qui était de 7Francs Guinéens la seconde. Aujourd’hui, nous sommes à un stade où personne ne s’en passe du téléphone, le monde étant devenu village numérique. Alors qu’on essaye de penser aux étudiants qui doivent faire des recherches, aux parents qui doivent appelés à l’étranger … » 

Propos recueillis par Abdoulaye Baldé