Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Guinée : Compagnie Air Guinée, son ancien DG brise le silence et fait des révélations

Conakry, le 23 février 2022, Antoine Cross, Pilote et ancien Directeur Général de la Compagnie Air Guinée, était l’invité de l’émission «Les Grandes Gueules» de nos confrères d’Espace TV, ce mercredi, pour évoquer la gestion et la vente de la Compagnie Air Guinée tout en faisant des révélations qui balaie d’un revers de main tout ce qui a été dit jusque-là.

«C’est un sentiment de fierté en toutes ces images pour avoir fait pour le pays ce que nous avons pu faire. Un pays auquel je dois  tout ! Et un sentiment de grande tristesse vu la manière qu’on s’est retrouvé sans compagnie, sans avions ! Qu’à un certain âge qu’on soit obligé de quitter son pays pour aller travailler à l’étranger», a exprimé son amertume tout en se confiant : «C’est le peuple de Guinée qui s’est sacrifice pour payer notre formation et que nous partions avec votre savoir et savoir-faire dans d’autres pays». «Air Guinée était tout et transportait tous les étudiants guinéens qui étudiaient dans les pays de l’Est  (singulièrement la Russie, la Yougoslavie…), tous les pèlerins guinéens partaient à la Mecque à bord d’Air Guinée, les artistes et les footballeurs guinéens aussi y compris le Président de la Guinée (Ahmed Sékou Touré), qui voyageait avec le Boeing VIP», a-t-il dit pour rappeler le symbole de fierté qu’Air Guinée représentait pour la Nation guinéenne.

« Une compagnie qui avait moins de dette… »

Évoquant la vente de fleuron national, son ancien D.G a martelé : «Ils ont mis tous les maux sur cette compagnie, mais en fait cette compagnie Air Guinée était celle qui avait moins de dette sur le plan international. On n’avait pas de dette pratiquement. Les dettes ne pouvaient pas pousser à s’en débarrasser, pourquoi ? Parce que l’argent deux avions vendus n’a jamais été reversé dans le portefeuille de l’Etat pour le compte d’Air Guinée : les prix des Boeing 707 &727…. Un avion sorti d’usine qui desservait dans certaines villes de la Guinée profonde, ce n’était pas une épave ! »

Comment l’avion a été cédé ?

Antoine Cross, qui avait à faire avec le Ministre des Transports ( Cellou Dalein Diallo), s’était opposé à la vente de la Compagnie Air Guinée et balaie d’un revers de main tout ce qu’il a été dit pour justifier la dissolution surprenante de ce symbole de fierté. «Je suis parti en Israël pour faire le vol d’essai et le Directeur Général de la Compagnie Air Guinée à l’époque était Bob (Boubacar) Sow est venu nous rejoindre en Israël pour signer les documents de réception de l’avion. Pendant qu’il était avec nous, il y a eu la dissolution d’Air Guinée, donc il n’était plus le DG de la Compagnie, qui était devenu Ait Guinée Express. J’ai fait le vol d’essai pour le compte d’Air Guinée Express : je fus nommé le directeur d’exploitation et le Président (Lansana) Conté tenait à ce que je reste. Jusqu’en 2002, mon salaire était de 470.000 Francs Guinéens, et pourtant j’ai cassé mon contrat à Dakar … » tout en réfutant l’idée de Mamadou Sylla qui ne cesse de dire que l’avion était une épave.

Hadja Saran Camara