Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée – Conférence de presse du RPG sur fond de chienlit et de menaces contre la paix sociale: Si le ridicule pouvait tuer …..

C’est une scène très honteuse qui s’est produite, ce mercredi 03 novembre 2021, au siège du RPG, à Conakry, à la faveur de la conférence de presse ayant regroupé professionnels de médias, militants et une kyrielle de prétendus cadres-dirigeants de l’ancien parti présidentiel, autour de l’ordre du jour portant, entre autres, sur : 《 les dispositions à prendre pour la libération sans conditions du dictateur Alpha Condé, la remobilisation des troupes en prélude aux futures échéances électorales, le choix du nouveau Leadership, les actions à entreprendre d’urgence pour la restructuration du parti 》.

Au cours de l’examen des points supra-mentionnés, il s’en est fallu de peu pour en venir à une véritable bataille rangée, à un véritable corps-à-corps, lorsqu’un journaliste orienta les débats, via une question, sur l’éventualité du choix de l’ancien ministre Zakaria Coulibaly pour la succession d’Alpha Condé au faîte d’un parti politique en perte de vitesse, consécutivement à l’éviction de son fondateur à la direction du pays. Les participants à la conférence se sont dispersés en queue de poisson, vidant la salle au gré des cris, grossièretés et bousculades….

GRAVISSIMES PROPOS D’AMADOU DAMARO CAMARA NÉCESSITANT UNE ENQUÊTE JUDICIAIRE

Bien avant la chienlit qui a émaillé la rencontre, le point culminant de cette fameuse conférence de presse, qui a du moins retenu l’attention de l’assistance, notamment celle des hommes de médias, furent les propos de va-t-en guerre prononcés par Amadou Damaro Camara, lequel a eu l’outrecuidance de lâcher des piques sur fond de défiance contre le CNRD et Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées.

Damoro, le véritable troubadour du RPG de jaser : 《 Pour éviter la guerre en Guinée, il faut libérer le Professeur Alpha Condé 》. L’ancien Président de l’Assemblée Nationale est allé plus loin en invective, affirmant d’avoir tout réuni tous les ingrédients lui permettant d’ester en justice les institutions bancaires qui ont gelé ses comptes sur instructions des nouvelles autorités. C’est une véritable déclaration solennelle de guerre contre le CNRD et son leader qu’est le Colonel-Président.

Dès lors, le Peuple martyr de Guinée tient à prendre à témoin l’opinion nationale et internationale du franchissement du Rubicon par certains caciques de l’ancien régime, en proférant des menaces contre la paix sociale, l’unité nationale et la stabilité chèrement acquise par la Guinée via le CNRD, le 05 septembre 2021.

Il est largement temps, sans crier haro pour une quelconque chasse aux sorcières, que le Procureur réagisse face à toutes ces formes de provocation auxquelles se livrent éhontément certains militants et prétendus cadres du RPG quant à la bienveillance dont fait montre le CNRD et le Colonel Mamadi Doumbouya pour la mise en œuvre efficiente et efficace de la Charte de la Transition.

Autrement, la justice se doit, sans délai, à travers une auto-saisine, de faire entendre raison à ces ennemis du Peuple, en vue de la préservation des acquis de la République, obtenus grâce au courage et à la bravoure du jeune intrépide soldat Mamadi Doumbouya, qui devient notre Messie national.

《 La Loi est dure, mais c’est la Loi》. Cette maxime doit absolument être appliquée aux prédateurs de la République sous le régime autocratique d’Alpha Condé, qui continuent à récidiver dans leurs actes délictueux. Rira qui rira le dernier.

 Mandian SIDIBE Journaliste, Ancien Directeur Général de la radio 《Planète FM 》