Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée : «Marche du FND, le RPG adhère à l’esprit, mais pas de participation» dixit S. Cissé

Farafinainfo.com Actu Sociopolitique – Saloum Cissé, Secrétaire Général du RPG Arc-en-ciel, était, ce mercredi 27 juillet 2022, l’invité de l’émission «On refait le monde» de nos confrères de Djoma TV pour passer en revue les dernières actualités guinéennes notamment la «marche pacifique» programmée ce jeudi 28 juillet 2022 par la Coordination Nationale du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution)

«La marche de demain qui est programmée par le FNDC ne nous intéresse pas. La marche n’est pas dans notre programme. Les militants ne sortent pas. Le mot d’ordre donné par la Direction Nationale du RPG, les militants ne sortent pour demain !», martèle ce haut cadre de l’ancien parti au pouvoir avant de décliner les raisons : «Premièrement, nous n’avons pas de collaboration officielle avec le FNDC. Deuxièmement, le FNDC n’est pas un parti politique. Nous ne collaborons pas avec une association. Et encore, souvenez-nous, on n’est pas très loin, et l’histoire est-là ! Nous avons donné un mot d’ordre, demain, nous ne sortirons pas».

«Nous adhérons à l’esprit mais pas de participation»

Et Saloum Cissé de rappeler : «Nous, nous appartenons aux forces vives. Lorsque les forces vives vont décider de sortir, vous verrez le RPG au premier rang ! Le RPG est habitué des manifestations. Nous avons lutté contre un régime militaire, qui a duré vingt-quatre (24) ans. Ce régime militaire était beaucoup plus implanté que ce présent régime militaire. Nous sommes des aguerris des manifestations. Nous n’accompagnons pas le FNDC, car nous n’avons pas les mêmes visions. Nous pouvons avoir le même adversaire, mais le même intérêt. Toute action qui peut nous faciliter un retour à l’ordre constitutionnel, tenez-vous nous soutenons ! On peut soutenir sans participer. Il faut faire la nuance. Parce que nous voulons que l’ordre constitutionnel soit rétabli le plus tôt que possible. Nous adhérons à l’esprit de la marche, mais pas de participation».

Hadja Fanta Touré