Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée: Ministre Secrétaire Général à la Présidence, qui est le Colonel Amara Camara ?

«Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». A 𝟑𝟕 𝐚𝐧𝐬 à peine, voici le visage juvénile du tout nouveau 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐒𝐞𝐜𝐫𝐞́𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐆𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐏𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐑𝐞́𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐪𝐮𝐞.

Le 𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐀𝐦𝐚𝐫𝐚 𝐂𝐀𝐌𝐀𝐑𝐀, puisqu’il s’agit de lui, est un fidèle parmi les plus fidèles membres du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD). Dès la prise du pouvoir, il est aux premières loges auprès du Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya dont il est l’un des plus loyaux compagnons. Son rôle a été prépondérant et a permis au CNRD de basculer dans une autre dimension: un mouvement au service de la Nation et du Peuple.

Voyons ensemble ces quelques lignes de son parcours:

𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐀𝐦𝐚𝐫𝐚 𝐂𝐀𝐌𝐀𝐑𝐀, 37 ans est un officier supérieur des forces armées guinéennes, breveté de l’école de Guerre de Paris. Il est marié et père de quatre (4) enfants.

Né le 22 Novembre 1984 à Banankoro (Kerouané), Amara CAMARA est un ancien chercheur à l’Ecole pratique des hautes études (EPHE-Sorbonne), il est titulaire d’un Master 2 en sciences humaines et sociales spécialité Europe moderne et contemporaine : religions, cultures et politiques.

Breveté de l’école de guerre de Paris, le 𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐀𝐦𝐚𝐫𝐚 𝐂𝐀𝐌𝐀𝐑𝐀 a achevé son cursus de formation militaire depuis juin 2016. Il est certifié expert de la défense en management, commandement et stratégie. Le jeune colonel justifie plus de quinze ans d’expériences militaires dans les domaines de la formation, de l’entrainement et le commandement des opérations.

Pendant les treize mois, il a commandé l’ensemble des activités opérationnelles du bataillon guinéen à Kidal en sa qualité de commandant adjoint du bataillon et est parvenu au bilan de zéro mort au combat. A la faveur d’opérations bien réussies à Kidal, le 𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐀𝐦𝐚𝐫𝐚 𝐂𝐀𝐌𝐀𝐑𝐀 a fait l’objet d’une lettre de félicitation du commandant du secteur nord pour sa bonne coordination de l’attaque complexe du 20 septembre 2017 et une autre lettre de félicitation du commandant de la force de la MINUSMA pour l’ensemble de ses actions pendant la mission du GUIBATT3.

𝐄𝐱𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐩𝐫𝐨𝐟𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥𝐥𝐞 :

Incorporé dans les forces armées (FAG) depuis le 1er Janvier 2003.

Dernier poste occupé : Depuis janvier 2020, Directeur de l’Ecole Militaire Interarmées (EMIA).

𝐏𝐨𝐬𝐭𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐭𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫𝐬 :

– Directeur par intérim de l’école militaire interarmées depuis janvier 2019.

– Commandant adjoint de Gangan3 et chef des opérations au sein de la MINUSMA du 24 Août 2017 au 21 Septembre 2018.

– Directeur adjoint des organismes de formation interarmées (DOFI) de juillet 2016 à janvier 2019.

– Directeur des études par intérim à l’école militaire interarmées de 2012 à 2015.

– Commandant des promotions à l’EMIA de 2010 à 2011

– Officier chargé des moyens généraux à l’EMIA de 2007 à 2008

𝐃𝐢𝐩𝐥𝐨̂𝐦𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 :

𝔸𝕔𝕒𝕕𝕖́𝕞𝕚𝕢𝕦𝕖 :

– 2015-2016 : Master 2 en religions, cultures et politiques à l’EPHE-Sorbonne.

𝕄𝕚𝕝𝕚𝕥𝕒𝕚𝕣𝕖 :

– 2015-2016 : Diplômé de l’enseignement militaire supérieur de second degré (EMS2) de l’Ecole de guerre de Paris (promotion Verdun).

– 2012-2013 : Diplômé de l’enseignement militaire supérieur de premier degré (EMS1) de l’Ecole d’Etat major de Libreville (promotion Alhassane OUATTARA).

– 2011 : Diplômé du cours de formation des futurs commandants d’unités.

– 2008-2009 : diplômé du cours d’application des chefs de sections d’infanterie à l’Ecole royale d’infanterie (Royaume du Maroc).

𝐏𝐫𝐨𝐦𝐨𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐞𝐧 𝐠𝐫𝐚𝐝𝐞 :

– Depuis Décembre 2017 : Colonel

– Décembre 2013 : Lieutenant-colonel

– Décembre 2010 : Commandant

– Décembre 2009 : Capitaine

– 1er Novembre 2008 : Lieutenant

– 1er Novembre 2006 : Sous- lieutenant.

𝐂𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢𝐬𝐬𝐚𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐋𝐢𝐧𝐠𝐮𝐢𝐬𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 :

– Français : Excellent (niveau DALF C2 : diplôme approfondi de langue française)

– Anglais : courant à l’écrit et au parlé

– Trois langues locales

𝐏𝐮𝐛𝐥𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐞𝐧 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 :

« Ibrahima Dinah Salifou : Un prince nalou dans l’armée coloniale 1914-1918 ».

C’est l’histoire passionnante d’un prince dont le père a été destitué par la puissance coloniale mais qui s’engagera dans l’armée coloniale quand la première guerre mondiale débuta. Il sera l’un des premiers officiers indigènes de son temps.

Le 𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐀𝐦𝐚𝐫𝐚 𝐂𝐀𝐌𝐀𝐑𝐀 est incontestablement un Militaire qualifié. Et ce nouveau rôle vient étoffer un parcours déjà rempli d’étoiles.

Bon vent Colonel. Et que Dieu vous protège!

#𝐶𝑒𝑙𝑙𝑢𝑙𝑒𝑑𝑒𝑐𝑜𝑚𝑚𝑢𝑛𝑖𝑐𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 du CNRD