Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Guinée : Récupération des domaines de l’Etat, le cas de Dalein évoqué par ses militants !

Les coulisses de l’A.G de l’UFDGEl Hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), est venu au siège national de son parti pour présider sa 26ème Assemblée Générale. Une Assemblée Générale qui a été finalement écourtée à cause du décès d’Issa Soumah, Maire de la Commune de Ratoma. Notre reporter a rencontré des militants …

«C’est un règlement de compte ! Le domaine appartenait à l’Etat, certes, mais l’Etat l’a vendu (à El Hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, ndrl). Je ne vois pas pourquoi ce même Etat vient pour récupérer son soi-disant domaine qu’il avait vendu depuis des années», a soutenu bec et ongles Mahmoud Diallo connu sous le pseudonyme de Maz Diallo, animateur culturel au sein de l’UFDG tout en indiquant ce qui se passe ailleurs : «Cependant même dans les pays avancés, nous voyons l’Etat revendre certains domaines publics afin d’obtenir des actifs et des passifs». Et Maz de rappeler ce qui s’est passé sous le magistère du Capitaine Dadis: «Le dossier a été abordé par le Président du CNDD (Conseil National pour la Démocratie et le Développement, ndrl), Moussa Dadis Camara. Et ce dernier conclura que le leader de l’UFDG reste et demeure innocent. En plus Mamadou Sylla, celui même qui a acheté le Boeing 737, dira à son tour que Mamadou Cellou Dalein Diallo n’a rien à se reprocher dans le dossier Air Guinée». Mieux, il ne laisse pas du tout sous silence ce «message» du Colonel Mamadi Doumbuya, Président de la Transition et les Cases de Bellevue : «Le gouvernement de la Transition disait qu’:’’il est venu pour corriger les erreurs du passé.’’ Le président de l’UFDG détient tous les documents (attestant l’achat de ce  domaine), qui sont des preuves irréfragables. Pourquoi restituer les Cases villa de Bellevue à la famille de Sékou Touré, qui était un simple fonctionnaire. Même (la caution) de sa candidature à l’époque (qui était) 5.000 Francs, il était incapable de trouver cette somme. Une somme qui a été payée par les dockers du Port (de Conakry). Il faut qu’on se pose la question : comment est-ce qu’il a payé le domaine des Cases de Bellevue ? Qu’on nous montre les preuves comment il a pu payer ce domaine ! Où on va ?». A quelques encablures de notre interlocuteur, nous avons rencontré des militantes qui traînaient au siège national de leur formation politique. Dalanda Diallo, qui a bien voulu aborder la question des récupérations des domaines de l’Etat, a laissé entendre : «C’est de l’exaction pure et dure ! Quand on a les preuves qui nous innocentent face à un problème, qui se pose qu’on ne devrait pas être poursuivi par la justice. Nous attendons le lundi (28 février) voir ce que la justice dira sur le dossier. Cependant ce domaine reste pour le président de l’UFDG. Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya ne devrait pas marcher sur les traces d’Alpha Condé».      

Abdoulaye Baldé