Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Guinée : Transition du CNRD «pas rassurante» selon ces militants de l’UFDG

Conakry, le 6 mars 2022 – Les coulisses de l’Assemblée Générale de l’UFDG – El Hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), a présidé, ce samedi, l’Assemblée Générale hebdomadaire au siège national de son parti politique. Et est revenu longuement sur la récupération des biens de l’Etat tout en évoquant particulièrement son cas dont l’objectif visé de «l’humilier», selon lui et Fodé Oussou Fofana, 1er vice-président de l’UFDG. Notre reporter a rencontré des militants de ce parti politique. Et ces derniers disent «pas rassurants du déroulement de la transition».

Alpha Oumar Cissé de Kaloum, membre du Bureau exécutif et communicant de l’UFDG – «Tout au début de sa prise du pouvoir le dimanche 05 septembre 2021, le peuple (de Guinée) était  vraiment rassuré. Mais aujourd’hui, le doute s’installe petit à petit dans nos têtes et les actes posés par le CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement) ne sont plus rassurants. Aujourd’hui, nous pensons que la justice n’est plus la boussole de la junte au pouvoir en Guinée comme le disait le Colonel Mamadi Doumbouya (Président de la Transition). Personnellement, je pense que le CNRD devrait respecter les engagements qu’il a pris à l’égard du peuple de Guinée le 5 septembre 2021».

  Djeynabou Baldé, militante de l’UFDG – «Si le Président de la Transition (Colonel Mamadi Doumbouya) accepte d’être accompagné, dans ce cas, tout le monde va l’accompagner. Qu’il sache que l’histoire ne retiendra que lui (après cette transition). Ils (membres du CNRD) sont en train de faire un détour, ce n’est pas rassurant ! En l’occurrence cet acte d’humiliation que les anciens hauts commis de la République ont subi (au nom de la récupération des biens de l’Etat guinéen). Parce qu’il ne s’agit pas seulement d’El Hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré. Le CNRD et son gouvernement doivent changer de rythme afin de sortir par la grande porte».

Mamadou Saliou Diallo, connu sous le pseudonyme de Yali, membre de la Cellule de Communication/Section motard de l’UFD- «Nous ne savons plus où nous allons présentement. On devrait connaître normalement la liste (complète) de tous les membres du CNRD avant la formation du gouvernement, établir un chronogramme pour la tenue des différentes élections. Appeler toutes les parties prenantes au dialogue au lieu de s’occuper des dossiers juste pour nuire à la bonne réputation des personnes innocentes voire les humilier. Nous n’avons pas encore commencé la transition».  

 Propos recueillis par Abdoulaye Baldé