Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Hafiz Baldé, Entrepreneur : «La junte malienne n’a plus de retenue à l’égard de la France»

Ce lundi 21 mars 2022, la Rédaction de Farafinainfo.com a fait réagir l’un de ses chroniqueurs, Hafidjouh Baldé, Juriste & Chef d’entreprise de son état aux faits marquants de l’actualité de la semaine écoulée en République de Guinée et dans la sous-région – Actu de la Semaine en 3 Questions – Entretien …

Les leaders politiques – Sidya Touré de l’UFR (Union des Forces Républicaines) et Mamadou Cellou Dalein Diallo de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), qui sont actuellement à l’étranger, disent ouvertement et vertement d’être «déçus» du CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement). L’un et l’autre, qui ont été physiquement et moralement secoués par la récupération de «leurs» domiciles, ne décolèrent toujours pas d’être déguerpis, n’est-ce pas ?

Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo, qui sont respectivement leaders de l’UFR et de l’UFDG, ne décolèrent toujours pas après avoir été délogés et dépossédés de leurs domiciles qu’ils estiment avoir acquis légalement depuis des années. Pour eux et leurs partisans, c’est une véritable campagne d’harcèlement que le CNRD mène contre eux.

C’est à croire que le CNRD n’est plus un partenaire digne de confiance. Non seulement, ils dénoncent la gouvernance en solo de la junte, mais ils exigent un dialogue à travers lequel ils entendent faire valoir leur point de vue. Ils sont réconfortés en cela par la tendance  »régionaliste », pour ne pas dire  »ethnocentriste » de la junte, qui a déçu la majorité des Guinéens. Beaucoup d’observateurs estiment que la junte ne s’occupe pas de l’essentiel, mais elle œuvre plutôt pour un agenda caché.

Le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition au Mali, est très en colère contre Rfi et France 24 et a suspendu la diffusion de ces deux médias français. Quel commentaire faites-vous de cette décision forte prise par le chef de la junte ?

Le Colonel Assimi Goita, Chef de la junte malienne, a encore franchi un pas dans le bras de fer qui l’oppose aux autorités françaises en suspendant RFI et France 24.

En effet ces deux médias sont accusés, par les autorités actuelles du Mali, d’outre-passer leur côté professionnel et d’œuvrer plutôt comme outils de propagande et de désinformation au détriment du Mali.

Les autorités françaises n’ayant qu’une faible marge de manœuvre face à la junte, aurait demandé, comme d’habitude, à la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) de sévir contre les autorités maliennes. Mais cette fois-ci, au lieu d’obtempérer aveuglément, l’organisation sous régionale a envoyé un émissaire à Bamako.

J’ai l’impression que c’est le  » Match » Russie vs Europe qui se prolonge au Mali. Rien qu’à voir la véhémence de l’Union européenne par rapport à cela, on entrevoit aisément l’inverse des suspensions des médias russes de la part des occidentaux. Toujours est-il que la junte malienne n’a plus de retenue à l’égard de la France.

Macky Sall, Président de la République du Sénégal, a nommé Aminatou Touré, connue sous le nom de Mimi Touré, Coordinateur national de la collection du Parrainage de sa coalition BBY (Benno Book Yaakaar) pour les législatives 2022. Une fonction qu’elle avait déjà occupée avec brio lors des présidentielles de 2019 pour réélire Président Sall. Que pensez-vous de cette marque de confiance du Président sénégalais qui a perdu les grandes villes lors des récentes élections locales du 23 janvier 2022 ?  

Le Président Macky Sall semble s’entourer, à peu près, de la même équipe qui l’a porté au pouvoir (en 2012, ndrl), ou tout au moins les éléments clés, pour « une récompense » bien méritée. Celle-ci semble bien être tardive pour éviter le naufrage de la coalition Benno Book Yaakaar (BBY) aux élections locales de Janvier passé. Il faut noter la percée notable de l’opposition sénégalaise, la colère de la population sénégalaise très  » sonnée  » par le covid-19 et une société civile qui ne fait aucun cadeau au président Macky quand à son engagement françafrique au sein de la CEDEAO considérée comme une chambre de marionnettes de l’occident.  C’est donc malin de la part du président Macky de faire appel à ses généraux au sein du Palais.

Rédaction de Farafinainfo.com