Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Lutte contre le cancer du sein : Le cheval de bataille de Zenab Baldé

Tout au long du mois d’octobre rose, les militantes de l’ONG Ensemble Contre le Cancer n’ont cessé de sensibiliser leurs filles, sœurs, mères et grand-mères sur le danger du cancer. Dans cet entretien, Zenab Baldé répond aux questions de Farafinainfo.com tout en évoquant les objectifs de l’ONG Ensemble Contre le Cancer … 

Nous entendons souvent parler de cancer, beaucoup de femmes savent-elles réellement c’est quoi cette maladie ?

D’après nous, beaucoup ne savent pas ce que sait le cancer du sein. Par définition, le cancer est un cancer qui se forme dans les cellules des seins. C’est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes dans le monde. Le cancer du sein peut survenir aussi bien chez les hommes, mais il est beaucoup plus fréquent chez les femmes. En Guinée, précisément beaucoup de femme pensent que ça arrive qu’aux autres. Elles ne savent pas comment faire une palpation mammaire. A quel moment se faire consulter son médecin pour une mammographie.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi cette maladie est-elle dangereuse ?

Cette maladie est dangereuse, car elle n’épargne personne. Personne ne peut vous dire exactement faire pour ne pas l’avoir comme le palu par exemple.

Quelles sont les femmes qui sont plus exposées à être atteinte du cancer ?

Avant, c’étaient les femmes de plus de 50 ans, mais de nos jours même les jeunes femmes de 18 ans et plus sont diagnostiquées tous les jours. Aussi, il y’a les femmes prédisposées, c’est-à-dire celles qui ont le cancer dans leurs familles. De façon héréditaire ces femmes sont forcément à risque.

Existe-t-il des signes pour savoir si l’on est atteint, sans avoir consulté un médecin ?

La majeure partie des femmes ne connaissent pas les signes de cette maladie tels que : une bosse ou un nœud dur près de votre aisselle. Changement dans l’apparence ou la sensation de vos seins y compris un épaississement ou une plénitude proéminente différente des tissus environnants. Des fossettes, des plis, des renflements ou des crêtes sur la peau de votre sein, rougeur, chaleur, ronflement ou douleur, écoulement de mamelon sanglant.

Votre ONG bénéficie-t-elle de l’accompagnement de l’Etat dans ce combat noble contre le Cancer ?

L’Etat ne nous accompagne pas pour le moment et nous n’avons pas demandé de l’aide de l’Etat. Nous croyons à ce que nous faisons et posons la première pierre ensuite après avoir fait nos preuves grâce aux personnes de bonne volonté et les entreprises de l’Etat verra, si nous méritons leurs aides ou pas. Nous souhaitons bien sûr leurs soutiens, mais nous allons faire nos preuves d’abord. De passage, merci à tous ceux et celles qui nous soutiennent et nous accompagnent.

 Quels conseils pourriez-vous donner aux femmes ?

Notre premier conseil aux femmes est que le diagnostic précoce est la clé pour combattre cette maladie. Acceptons de faire-faire et pratiquer l’autopalpation chaque mois pour constater les anomalies dans notre sein et autour. Refusons hermétiquement le silence. C’est en partageant nos expériences avec cette maladie que nous pouvons être sauvés et sauver d’autres.

Quels sont les objectifs de votre ONG dans la lutte contre le cancer du sein ?

L’ONG Ensemble Contre le Cancer, nous avons trois objectifs :

  • Offrir une éducation culturellement appropriée sur le cancer du sein et ses signes en éveillant la conscience de soi chez les femmes, en encourageant l’autopalpation des seins.
  • Identifier et soutenir les ressources médicales, qui améliorent à la fois la qualité de vie et la survie des patientes atteintes d’un cancer du sein.
  • Créer une communauté de soutien, qui valorise la dignité et la valeur des patientes atteintes d’un cancer du sein et de leurs familles.

Entretien de Farafinainfo.com réalisé par Abdoulaye Baldé