Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Manif du 23 juin : Le Ministre Mory Condé prendra langue avec le FNDC

Farafinainfo.com Actu Sociopolitique – Mory Condé, Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, était, ce jeudi 16 juin 2022, l’invité de l’émission «On refait le monde» de nos confrères de Djoma TV pour évoquer la toute dernière actualité du pays notamment l’immersion gouvernementale, la marche du 23 juin projetée par le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution)

«Premièrement le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation n’a pas vocation de donner quitus ou pas à un citoyen guinéen jouissant de tous ses droits civiques et politiques. Cependant, les collectivités qui sont placées sous tutelle du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Ministre conseille à ces collectivités de tenir compte des questions sécuritaires, des questions liées à l’encadrement de la manifestation avant de se prononcer ! Donc, il reviendra aux collectivités d’apprécier oui ou non la question liée à la manifestation du FNDC», renseigne Mory Condé sans ambages sur la conduite qui doit être la tienne dans une pareille circonstance.

«… je n’hésiterai pas de rencontrer la coordination nationale du FNDC» 

Manif du jeudi 23 juin. «Aujourd’hui, les membres du Gouvernement estiment que les citoyens guinéens que ce soit le FNDC ou autre, qui se lèvent pour dire qu’ils veulent manifester pensant que la Transition n’est pas en train d’être conduite, selon eux dans l’intérêt du peuple de Guinée, nous nous ferons que de les approcher et discuter avec eux. Donc dans les prochains jours, moi je n’hésiterai pas de rencontrer la Coordination nationale du FNDC pour discuter avec eux. Comme le FNDC voudrait que les choses aillent dans le pays. Et moi en tant que le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, sachant que nous sommes dans une transition et nous voulons que les choses aillent, il n’y a pas de raison qu’on continue à se tirailler par voie de presse ou à travers des communiqués par-ci, par-là pour des questions qu’on peut discuter. J’ai toujours tenté de dialoguer avec eux. Et ils m’ont toujours répondu respectueusement à travers des courriers-réponses. Cette fois-ci, nous allons faire l’effort, formel ou informel de se retrouver autour d’une table pour discuter, aplanir nos divergences et aller sur des propositions concrètes qui puissent permettre à notre pays pendant cette transition, d’avoir une Transition apaisée et inclusive permettant vraiment aux Guinéens de vaquer à leurs occupations», informe et s’engagé le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation d’aller prendre langue avec les responsables du FNDC.

El Hadj Karamoko Touré