Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Mauritanie : A Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation

Monsieur le Ministre,

Nous avons reçu votre aimable invitation à prendre part à une réunion organisée par le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation sur les préparatifs des prochaines élections législatives, régionales et municipales.

Tout en vous assurant de notre ferme attachement au principe du dialogue constructif, dans le but de parvenir à un large consensus national, aboutissant à des solutions justes et durables aux questions nationales fondamentales, nous tenons à nous prononcer sur les points suivants :

  • Nous avons été des partenaires sérieux dans la préparation du dialogue national inclusif, dont le gouvernement porte l’entière responsabilité de l’arrêt des préparatifs, à la veille de l’ouverture de ses ateliers. Cette décision unilatérale témoigne d’un mépris total à l’égard de nos représentants à la commission préparatoire, qui n’ont jamais été impliqués dans la prise de cette décision et qui en ont été informés par voie de presse ;

  • La décision de surseoir au dialogue a surpris l’opinion publique nationale, du fait des menaces qu’elle comporte quant à l’étouffement de tout espoir de résoudre les problèmes dont souffre, depuis des décennies, le pays et qui entravent son unité, sa stabilité et son développement ;

  • Nous jugeons que l’organisation d’une réunion qui exclut une partie de la classe politique, pour discuter d’un axe relevant de l’un des thèmes principaux ayant été convenus par la commission préparatoire (processus démocratique et État de droit – unité nationale – bonne gouvernance), saperait l’inclusivité du dialogue national attendu, dans ses aspects liés aux participants et aux thèmes devant être abordés dans ses ateliers.

Conscients de la gravite de la crise multiforme – morale, sociale, politique et économique – que traverse la Mauritanie et du danger du spectre de la division qui plane sur le pays, nous exhortons votre honorable gouvernement à faire preuve de patience et de s’abstenir de prendre des décisions unilatérales au sujet de l’organisation des prochaines élections.

Nous l’appelons également à un retour urgent au processus d’organisation d’un dialogue national inclusif et apaisé, au service de l’intérêt suprême du pays, n’excluant personne, sans tabous et dont les conclusions seront mises en œuvre par les voies constitutionnelles et légales, prévues à cette fin, conformément aux engagements exprimés par Son Excellence Monsieur le Président de la République.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, nos meilleurs vœux à l’occasion de l’Aïd Al-Adha et l’assurance de notre haute considération.

Nouakchott, le 10 Dhou Al-Hijja 1443 – 10 juillet 2022

Les Partis signataires

Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR)

Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD)

Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (TAWASSOUL)

Union des Forces du Progrès (UFP)