Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Mauritanie : Le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle donne le coup d’envoi du projet PEJ/BAD à Aleg

Farafinainfo.com – Actualités Sociopolitiques – Chose promise, chose due. Conformément au programme de SEM le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Monsieur Niang Mamoudou, a donné, ce matin, à Aleg le lancement officiel du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion Socio-Economique des Jeunes Vulnérables de la Wilaya du Brakna porté par la Coordination des Projets de l’Emploi (CPE).

Un projet d’une durée de quatre ans, financé par l’État mauritanien et la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 4,2 millions de dollars et qui va œuvrer à promouvoir l’employabilité des jeunes dans la région du Brakna.

Les objectifs opérationnels du projet sont de sensibiliser et d’informer près de 25000 jeunes, de former 4000 jeunes, dont 50% de filles, en compétences de vie, formation nécessaire pour accroitre leurs chances d’entrer bien armés sur le marché du travail, de faire bénéficier 850 jeunes, dont 40% de filles, de formations qualifiantes et certifiantes dans des métiers porteurs. 450 de ces jeunes seront placés en stage dans des entreprises de la région. Par ailleurs, 700 jeunes entrepreneurs (dont 50% de filles) bénéficieront d’un appui technique et financier pour lancer leurs propres projets.

Pour accompagner la réalisation de ce programme, 4 nouveaux guichets emploi et 4 agences CAPEC seront mises en place dans la zone d’intervention, ce qui contribuera à la pérennité de l’action après le projet et d’assurer ainsi la présence des services de l’État au plus près du citoyen. De même, le projet contribuera au renforcement institutionnel de ses partenaires de mise en œuvre : l’agence nationale de l’emploi, TECHGHIL, l’INAP-FTP et la PROCAPEC.

La cérémonie de lancement a été marquée par un important discours du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle dans lequel il est revenu sur les objectifs du projet et la nécessité pour les jeunes de se diriger vers les formations qualifiantes et surtout d’innover pour tracer leur propre voie.

Pour finir, le ministre a remercié pour le soutien apporté pour la réalisation du projet ainsi que l’ensemble des partenaires au développement.

Le lancement s’est déroulé en présence du Waly du Brakna, des autorités civiles et militaires, du représentant de la BAD et d’une importante délégation du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Mohamed Feily