Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Mohamed Touré, Professeur : « … Je prierais M. le Président, Colonel Mamadi Doumbouya de ne pas s’engager… »

Ce lundi 14 mars 2022, la Rédaction de Farafinainfo.com a fait réagir l’un de ses chroniqueurs, Mohamed Touré, Professeur de son état aux faits marquants de l’actualité de la semaine écoulée en République de Guinée et dans la sous-région – Actu de la Semaine en 3 Questions – Entretien …

Le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, a annoncé, jeudi 10 mars 2022, en Conseil des Ministres, la tenue des Assises Nationales à partir du 22 mars. Ces assises auront lieu sur l’ensemble du territoire national. Ces assises nationales vont-elles répondre nombreuses aux attentes des Guinéens ? Avez-vous des attentes particulières ?

Pour répondre, certaines questions se posent à moi, dont entre autres : – Qui va présider cette assise ? Est-ce Monsieur le Président de la République que tout le monde souhaite voir devant soi? Est-ce Monsieur le Premier Ministre qui n’est pas connu des guinéens ? – Pourquoi cette assise et pour quel résultat? – Cette assise prendra combien de temps? Cette assise n’est pas importante si elle ne va pas être présidée par Monsieur le Président de la République et je suis sûr qu’il n’aura pas le temps de présider toutes ces assises dans le territoire national compte tenu du travail et la période de la transition. Monsieur le Président, votre venue au pouvoir a donné de l’espoir aux Guinéens tout bord confondu. Cela les a réconciliés, espérés, encouragés et les a amenés à vous attribuer le nom (le LIBÉRATEUR). Vous les avez trouvés dans le désespoir, le déshonneur, la misère, bref, dans la souffrance accentuée. Ce qu’il faut retenir M. le Président, il ne faut pas écouter des Guinéens ne connaissant pas faire ce qu’il faut mais, ce qu’ils veulent. Ils ont toujours dit ce qu’ils n’ont jamais réalisé. Je vous prie de vous attaquer à ce qui est concret comme par exemples: le prix des aliments dans les marchés sur ce, l’Etat doit être présent dans le marché que de laisser le commerce dans la main des individus qui ne peuvent défendre que leurs intérêts et non la politique gouvernementale, – régulariser le transport, l’entretien des autres routes dont la dégradation continue à inquiéter les usagers, comme ,Kagbelen – Dubréka, – rationaliser l’éducation guinéenne qui a totalement perdu la route, en améliorant les conditions de vie des formateurs en salaire, nourriture, logement mais surtout, renforcer l’enseignement élémentaire, – déterminer le chronogramme de la transition en respectant votre engagement d’être neutre. Donc, n’écoutez pas les mêmes opportunistes qui ont toujours trahi. Cette assise n’aura pas de résultat souhaité au contraire, va créer d’autres problèmes dont les solutions ne pourront pas être trouvées maintenant et que cela favoriserait la faiblesse ou l’incompétence du gouvernement. Pour terminer, je prierais Monsieur le Président, Colonel Mamadi DOUMBOUYA de ne pas s’engager dans ce qui ne peut pas faire son honneur et qui le conduira dans une gabegie financière et matérielle.

Macky Sall, Président en exercice de l’Union Africaine (UA), s’est entretenu, mercredi 9 mars 2022, avec Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie. Et le Président sénégalais d’écrire sur son compte twitter : «Je me réjouis de mon entretien de ce matin avec le Président Poutine en ma qualité de Président de l’Union Africaine pour solliciter un cessez-le feu durable en Ukraine. Je salue son écoute et sa disponibilité à maintenir le dialogue pour une issue négociée du conflit». L’Afrique peut-elle peser de tout son poids pour demander l’arrêt de la guerre en Ukraine ?

Je dis non, puisque le Président Poutine a un objectif clair, celui de détruire l’Ukraine et peu importe ce qui va lui arriver ou à son pays. Si le Président Macky SALL a eu le privilège d’échanger avec Monsieur Poutine, c’est pour prouver au monde et particulièrement à ses frères africains qu’il sait faire ce qu’il doit faire et non pour dissuader Monsieur Vladimir. Le peuple ukrainien est en train de subir ce qu’il ne mérite pas et non plus ce qui doit se faire pour ce peuple. Donc, je prierais Monsieur Poutine d’arrêter de faire la guerre contre ce pays s’il veut sauver la population russe pour laquelle il s’est battu, se bat, afin de lui apporter un lendemain meilleur. Ce peuple a tout perdu et continue à perdre, la dignité humaine, ses enfants, des braves femmes et Messieurs. IL important que Monsieur Poutine comprenne qu’on ne doit pas éteindre le feu par le feu par peur de mettre le désert. Jamais rien n’a été construit dans la guerre. En somme, ce que les Etats-Unis (d’Amérique), l’Europe et l’Asie n’ont pas pu, ce n’est pas l’Afrique qui pourra changer cela dans la pensée de Monsieur Vladimir Poutine.

Le Gouvernement malien a annoncé, mercredi 9 mars 2022, l’ouverture d’une enquête sur «l’assassinat» sur son territoire de plusieurs ressortissants mauritaniens, mais a assuré que rien, pour l’instant, ne permettait d’accuser des militaires maliens. Que peut-on attendre de cette enquête ?

On peut s’attendre à l’échec dans la mesure où ceux qui devraient empêcher cette action, ne se sont pas intéressés. Comment un pays indépendant comme le Mali, ayant une armée au service de sa population et de son territoire, n’est pas parvenu à identifier les assassins? De qui les armes utilisées par des bandits, sont obtenus? Qui s’occupe de la sécurité du peuple malien? Les réponses à ces questions nous permettront d’être situés si l’armée malienne est associée ou pas. Donc, je formule toutes les prières afin que ces malfaiteurs soient démasqués pour que la paix et la quiétude sociale soient rétablies. Les plus accusables dans cette affaire, sont les forces armées, parce qu’elles n’ont pas pris leurs responsabilités.

Rédaction de Farafinainfo.com