Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

[Portraits d’Artistes] Seline, la voix féminine engagée du rap guinéen

Farafinainfo.com – Portraits d’Artistes – Seline – de son vrai nom Diakhaby Salimatouest une artiste-chanteuse/ rappeuse guinéenne, qui est en train de se frayer un chemin et de se faire un nom. Un nom à retenir et un visage à ne pas oublier, Seline, une star en devenir, se confie à Farafinainfo.com,  parle de ses passions, de ses projets … 

Présentez-vous aux lectrices et lecteurs de Farafinainfo.com, site panafricain d’informations générales ?

Je suis Seline, Diakhaby Salimatou à l’état civil, étudiante en Philosophie, également chanteuse et rappeuse.

Quelques photos de Seline 

 

D’où est venue l’idée de devenir une artiste-musicienne ?

L’idée de devenir une artiste m’est parvenue de nombreuses expériences que j’ai eues à vivre avec mon coéquipier, qui était rappeur. Et ce dernier m’a permis de découvrir cet énorme talent qui sommeillait en moi.

Avez-vous d’autres passions à part le rap ?

Oui, je suis passionnée du journalisme et, surtout de l’esthétique (makeup). D’ailleurs, je suis en train de me projeter dans l’ouverture de ma propre entreprise.

Depuis quand faites-vous de la musique ?

On va dire quatre (4) ans ?

Pourquoi avez-vous choisi le rap pour véhiculer votre message ?

D’abord ceux, qui me connaissent mieux, savent que je suis une très grande chanteuse. Mais je trouve que le rap, c’est un moyen très engagé pour véhiculer mes messages et me faire entendre plus rapidement.

Evoluez-vous dans une maison de production ?

Non, je ne suis pas dans une maison de production.

Que faites-vous concrètement pour préparer votre prochain album ?

Etant au début de ma carrière, pour l’instant, je ne me promets rien, même pas un album. Même si cela fait partie de mes projets à long terme. Néanmoins, je reste très engagée à donner plus d’amour et de délices dans mes prochaines sorties ; une surprise se prépare !

Vous pensez à quoi, à qui, une fois que vous êtes sur scène ?

Une fois sur scène, je pense à la réussite fabuleuse (du spectacle) et, aux spectateurs que je me suis promise d’offrir un meilleur spectacle au niveau national et surtout à l’international au nom du 224 (Guinée). Dans l’objectif de hisser plus haut, le drapeau guinéen Inch’Allah (S’il plait à Allah, ndlr).

Parlez-nous de votre dernier single ?

Ma toute dernière collaboration, avec Abomé Léléfant de la Côte d’ivoire, qui est en train de mettre les fans à l’affût en ce moment. Nous vous réservons très bientôt un clip chaud et à couper le souffle de la chanson intitulée «Numéro 10»

Quel est votre plan de carrière musicale ?

Mon plan de carrière est défini sur une base visant à atteindre un niveau international avec des stratégies déjà mises en place par mon équipe et moi.

Saviez-vous que Alpha Soumah, alias Bill de Sam, l’actuel Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat était un artiste-musicien ?

Oui, je connais que l’actuel Ministre était un artiste (musicien)

Avez-vous eu des contacts avec lui ?

Non, je n’ai eu aucun contact avec lui.

Que diriez-vous à toutes les jeunes femmes qui rêvent de faire une carrière musicale ?

Les conseils que je donnerai à ces jeunes femmes qui rêvent de faire une carrière musicale, c’est d’être tenaces et engagées. Car, être dans un milieu souvent très ouvert aux hommes qu’aux femmes dans nos sociétés, ce n’est pas facile. Alors, j’aimerais aussi les rappeler de ne jamais laisser leurs rêves partir à l’eau pour des raisons qui n’en valent pas la peine. Battez-vous pour vous offrir une vie meilleure où vous serez en paix avec votre âme et votre conscience. Merci !

Rubrique – Portraits d’Artistes – réalisée par Abdoulaye Baldé