Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Transition en Guinée : Koundouno annonce des manifestations …

Farafinainfo.com – Actualités Sociopolitiques – Sékou Koundouno, responsable de la planification et de la stratégie du FNDC, était, ce jeudi 06 octobre 2022, l’invité de l’émission «On refait le monde» de nos confrères de Djoma TV pour parler de ses multiples prises de contacts en Europe particulièrement à Paris. Et il a mis à profit cette communication pour annoncer des manifestations prochaines dans les rues de Conakry.

«Ecoutez ! Depuis la mise en place du FNDC, le 3 avril 2019, nous travaillons sur deux grands axes. Il y a l’axe de plaidoyer et de lobbying, il y a aussi des actions de terrain qu’on appelle les actions liées aux manifestations y compris les actions liées aux villes mortes et j’en passe. Donc cette mission s’inscrit dans cet ordre d’idée, où j’ai été mandaté par la Coordination (nationale du FNDC) afin de faire un tour auprès des différents partenaires bi et multilatéraux, qui accompagnent la Guinée tant sur le plan financier que sur le plan technique que sur le plan aussi de la coopération militaire afin d’échanger avec eux leurs briefer sur la situation réelle et objective du pays tout en leur interpellant chacun en ce qui les concerne à beaucoup plus de responsabilités dans toute orientation qu’ils peuvent engager avec la junte militaire en Guinée, comme vous le savez, qui n’a pratiquement aucune légalité, ni légitimité de parler et d’agir pour le compte du peuple de Guinée», martèle l’émissaire du FNDC en répondant une question portant sur ses multiples prises de contact dans la capitale française tout en levant un coin de voile sur les structures rencontrées : «Ecoutez, je ne saurais rencontrer dans les détails près, mais je peux vous rassurer que les échanges ont eu lieu du côté de l’Elysée, du … , mais aussi du côté de l’Amnistie Internationale … mais aussi, vous savez depuis qu’on a commencé cette lutte il y a une série d’ONG françaises qui accompagnent la lutte. J’ai aussi rencontré ces ONG. Nous avons également échangé avec les députés Insoumis, qui accompagnent la lutte depuis 2019 … ». Parlant de ses compagnons de lutte qui croupissent dans la Maison Centrale de Conakry, Sékou Koundouno a fait cette annonce : «Je vous informe dans les prochaines heures, nous descendrons encore dans les rues de Conakry pour exiger à la fois leurs libérations, mais aussi exiger un retour à l’ordre constitutionnel. C’est pour vous dire tout simplement que les nouvelles dates des manifestations seront connues par le peuple de Guinée».  

Hadja Saran Camara