Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Transition en Guinée: Siéger au CNT, la médiation d’Ousmane Doré décriée et rejetée

Les leaders politiques guinéens, qui ont vraiment du mal à s’entendre sur l’essentiel, sont en train de s’entredéchirer pour une répartition de places au CNT (Conseil National de Transition) nonobstant la médiation de Ousmane Doré, président du MND (Mouvement National pour le Développement). Cette médiation, qui est fortement décriée, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Ibrahima Sory Diallo, leader de l’ADC-BOC (Alliance Démocratique pour le Changement et du Bloc de l’Opposition) est le tout premier à claquer la porte lors de la rencontre des Coalitions politiques. Il a dénoncé les pratiques du Président du MND sur les antennes de Djoma TV  en ces termes : «… Il y a un agenda caché. M Ousmane Doré nous a imposés un papier avec un ordre du jour». Et c’est maintenant le tour d’El Hadj Mamadou Sylla ses alliés politiques sous la bannière de la CORED (Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée) et autres regroupements politiques de mettre en cause la médiation de sieur Doré. «Concertations politiques, les membres de l’inter-coalition des partis politiques composée de cinq coalitions, présidée par Honorable Elh. Mamadou Sylla président de l’UDG suspendent leur participation» ont-ils fait savoir dans un communiqué

Lisez ce communiqué de cinq (5) Coalitions pour en savoir davantage …

Hadja Saran Camara