Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits
grouspscolaire

Travaux routiers Coyah – Kindia : Usagers et riverains respirent de la poussière, les risques liés aux poussières !

Les usagers de la route nationale Coyah – Kindia sont exposés aux poussières des travaux routiers. Ce qui n’est pas sans conséquence sur la santé des usagers et riverains sachant que les poussières  provoquent des lésions pulmonaires et respiratoires

Terminer rapidement les travaux routiers en cours, précisément Coyah – Kindia, c’était un vœu pieux du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition. Un vœu qu’il a clairement exprimé en donnant un délai de six (6) mois à la société chinoise d’en finir avec les travaux et de livrer l’ouvrage avant le début de la saison pluvieuse. Les travaux avancent visiblement sur le terrain, certes, mais accusent un retard. Ce qui n’est pas sans conséquence sur les usagers.

Une route poussiéreuse

«Coyah-Kindia, c’est plusieurs kilomètres de route poussiéreuse, car les travaux routiers ne sont pas encore finis. La route est trop poussiéreuse. Et les usagers  ne font que respirer de la poussière en passant  cette voie nationale, qui mène l’intérieur», se lamente un passager à juste raison. Un autre lui emboîte le pas de la lamentation : «Moi, je suis asthmatique ! Contre mon gré, je suis exposé à la poussière, qui pourrait provoquer des pathologies respiratoires sachant que la poussière est très dangereuse».

La poussière est dangereuse

La dangerosité de la poussière n’est plus un secret pour personne. «Les poussières provoquent généralement des lésions pulmonaires et respiratoires, mais certaines d’entre elles peuvent être la cause de cancers. Les principales maladies à l’inhalation de poussières sont les suivantes : Pneumoconiose bénigne», renseigne un docteur.

Abdoulaye Baldé