Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Tribune : Acharnement et tentative de déstabilisation contre le Mali

L’acharnement et l’arrogance dont Emmanuel Macron fait montre à l’endroit de notre pays nous rappelle les comportements d’un certain Nicolas Sarkozy de triste mémoire. Sous les oripeaux de l’image et de la puissance de la France, ils symbolisent les agents de déstabilisation du Mali.

Le peuple malien d’aujourd’hui n’a plus rien avoir avec celui qu’il invoque et que le pouvoir bouffon et narcissiste de IBK lui avait donné à voir. Le M5-RFP est passé par là, il porte l’héritage de Modibo Keita, de Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et de Amadou Toumani Touré : des Hommes de refus qui se sont constamment opposés à la diplomatie de l’acquiescement des comportements irrespectueux que le pouvoir IBK avait érigé en dogme.

Notre histoire et notre culture ne nous ont jamais prédestiné à vivre à genou, à devenir les obligés d’un partenariat aussi arrogant que paternaliste.

Nicolas Sarkozy a détruit le Mali, le MNLA qui emporte une large responsabilité est fruit de ses actions contre la nation malienne, tout en appuyant ce même groupe et ses semblables, Emmanuel Macron se propose de substituer « son peuple malien » à nous quand nous voulons nous reconstruire.

La reconstruction du Mali se fera avec qui voudra nous y accompagner, Emmanuel Macron doit s’y faire. Nous ne cèderons à aucune intimidation et n’accepterons aucune injure à notre peuple. Ceux qui sont chez nous devrons désormais consentir à nous respecter.

Restons debout sur les remparts !

Souleymane Koné, Juriste, Journaliste & Diplomate malien