Farafinainfo.com
Reporter, témoin des faits

Tribune : Quelle orientation pour la transition en GUINÉE ?

La priorité de l’action politique du  Comité  Nationale de Redressement et de Développement (CNRD)doit être le redressement moral de la société guinéenne par la lutte implacable contre la corruption, le vol et et le détournement des deniers publics, par le rétablissement de la justice, de l’autorité de l’Etat en renforçant les institutions de la République, par la lutte contre l’impunité en faisant l’audit des régimes passés.

Le Comité National de Redressement et de Développement (CNRD) doit prendre le temps nécessaire pour le redressement moral de la société guinéenne  en évitant la précipitation vers la tenue d’élections. Car, en ce moment crucial de notre histoire, la priorité de l’action politique doit être ce même redressement moral de la société guinéenne et non les élections.

Ces mêmes élections créent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent.

Les élections n’apparaissent-elles pas dans le contexte politique guinéen et africain comme des moments de graves troubles et de violences, la violence meurtrière même ?

On se souvient que les élections ont fait des milliers de morts et de blessés durant les trois dernières décennies en Afrique depuis l’instauration du multipartisme politique en Afrique.

Les dernières élections générales en GUINÉE illustrent parfaitement la tragédie produite par ses mêmes élections.

Le CNRD doit travailler pour unir les Guinéens par la lutte contre l’ethnocentrisme, le régionalisme, le tribalisme et le sectarisme. L’unité qui est la condition indispensable de tout développement.

Par ailleurs, le CNRD doit associer tout le peuple de GUINÉE à travers ses différentes composantes: partis politiques, société civile, syndicats, religieux et autres organisations à la gestion du pays pendant cette phase de transition qui s’amorce depuis le coup d’état militaire du 5 septembre dernier qui a renversé le régime en place.

Pour terminer, le Comité National de Redressement et de Développement doit rester dans l’esprit du peuple de GUINÉE.

L’esprit de la révolution, de la liberté de la dignité et de la souveraineté du peuple.

Nous sommes convaincus que le CNRD partage cet esprit de la révolution incarné par le peuple de GUINÉE. Le communiqué lu à la RTG annonçant le coup d’Etat militaire du 5 septembre 2021 en est une parfaite illustration.

Nous pensons que c’est en réalisant ces conditions rappelées ci-haut que le CNRD avec le soutien et la légitimité que le peuple de GUINÉE lui accorde,  réussira la transition amorcée pour la refondation de la GUINÉE sur les bases de la justice,  de l’égalité, de la liberté, de la solidarité et de l’unité nationale.

Vive l’unité NATIONALE !

Vive la PAIX !

Soninké Diané , Consultant Formateur & Acteur du développement durable